mardi 7 mars 2017

Vendée International : Retour sur les activités de février

Retour sur la réunion thématique du 7 février 2017


Nous comprenons la nécessité, pour les entreprises qui s’internationalisent, d’avoir des circuits de distribution performants, réactifs et évolutifs dans un univers de plus en plus concurrentiel. Il était primordial pour Vendée International de vous proposer une rencontre autour de ce thème pour ainsi pouvoir cibler les meilleures solutions et partager nos expériences respectives. 


Ainsi, la dernière réunion Vendée International a eu lieu le 7 février dans les locaux de l’entreprise Dynamic Mixers et avait pour thème "Les circuits de distribution". L’équipe de Dynamic Mixers nous a ouvert les portes de son atelier de Mortagne sur Sèvre pour une visite passionnante conduite par Philippe MANDIN DIRAISON, Directeur Commercial. 



La rencontre s’est poursuivie par la réunion thématique « Les circuits de distribution » avec l’intervention de Bruno KERGUEN, expert spécialiste de l’Afrique et le partage des expériences sur les circuits de distribution de Philippe MANDIN DIRAISON, et Stéphanie GRAVELEAU, Export Area Manager de Dynamic Mixers et de Nicolas GAINE, Sales export Manager d'Intratone.

Les membres présents ont ensuite échangés sur leurs expériences et projets sur ce thème.  

Cette rencontre fut riche en informations, partages d'expériences et échanges!
Remerciant à nouveau DYNAMIC MIXERS pour leur excellent accueil et les intervenants et participants pour leur implication.

Comme convenu, nous enverrons le support PPT aux membres qui le souhaitent Mathilde.leman@vendee.cci.fr


Mission Danemark

Vendée International, soutenue par la CCI Vendée a pour mission de vous aider dans votre développement export. Depuis sa création, nous vous proposons des événements et des dynamiques collectives de développement international. A l’instar de la mission de prospection collective menée en Algérie en Novembre 2015, qui a été très fructueuse pour les entreprises participantes, nous souhaiterions vous proposer à nouveau, de mutualiser nos efforts sur une mission au Danemark qui vous permettra de bénéficier d’une vision globale des acteurs du marché, d’identifier et de rencontrer vos futurs partenaires commerciaux industriels et/ou fournisseurs. Dans la mesure où vous seriez intéressé par cette action, nous vous serions reconnaissants de bien vouloir nous en informer.  Mathilde.leman@vendee.cci.fr


Mission Québec

Oryon, agence de développement économique de La Roche-sur-Yon et du pays yonnais, et la Société de développement économique de Drummondville (Canada) mettent sur pied une mission d'entreprises en partenariat avec la CPME et Vendée International. La mission a destination des PME et TPE devrait avoir lieu en septembre 2017. Durant six jours, une vingtaine d'entrepreneurs vendéens pourront rencontrer différents acteurs canadiens en vue de développer leur activité à l'export. Deux jours seront consacrés à des rendez-vous d'affaires et deux jours pour du tourisme industriel. La Roche-sur-Yon devrait accueillir une délégation canadienne à son tour en novembre 2017 ou début 2018.


Source : le Journal des Entreprise.
Plus d'informations : Mathilde.leman@vendee.cci.fr

mardi 28 février 2017

Le mot de l'adhérent


Vendée International développe ses relations avec les écoles et universités vendéennes. C’est dans le cadre de cette coopération que l’entreprise AMIAUD a entamé le recrutement d’un étudiant en alternance en décembre dernier. L’entreprise s’est rapprochée de Vendée International pour être appuyée dans sa démarche. Thomas REMILLY, diplômé de l’EGC a signé un contrat en alternance pour 2 ans et a rejoint l’équipe internationale d’AMIAUD en Janvier. Il partage avec nous son parcours :

L’EGC Vendée


"C’est sur la recommandation d’un ami que j’ai choisi l’EGC. La formation Bachelor, sur 3 ans bénéficiait d’une excellente réputation et m’assurait un BAC+3 reconnu par l’état et par l’UE (crédit ECTS), ce qui me garantissait une certaine mobilité. Je suis d’autant plus satisfait de mon choix, que l’EGC bénéficie du soutien de la CCI et de son réseau ce qui permet une formation riche tant au niveau théorique que pratique. "

Tremplin vers l’ailleurs

"J’ai toujours aimé voyager et j’ai fait un stage de 6 mois à l’étranger qui m’a conforté dans l’idée de travailler dans un environnement international. J’ai ensuite intégré un Master Grandes Ecoles à Montpellier Business School en alternance." 

Le dynamisme vendéen

"Je n’avais pas fixé mes recherches uniquement en Vendée. Ce qui m’intéressait c’était surtout de trouver un bon projet, des missions intéressantes et une équipe dynamique avec le gout d’entreprendre, c’est en Vendée que je l’ai trouvé ! La Vendée est un territoire très dynamique, et j’ai beaucoup appris à l’EGC. J’ai fait des rencontres incroyables et ai construit un réseau qui aujourd’hui m’a aidé pour trouver mon alternance même après avoir fini le Bachelor.

L’entreprise AMIAUD a donc accepté de me prendre pour 2 ans en alternance. Le processus a été relativement simple et rapide. Pauline DAVIES, Coordinatrice de mobilité internationale de l’EGC connaissait bien mon profil et mes compétences et m’a recommandé lorsqu’elle a reçu l’offre d’AMIAUD relayé par Vendée International. Le partage de l’information et la mise en relation ont débouché sur un entretien qui s’est avéré concluant. Grâce à Vendée International et l’EGC, Mr AMIAUD, son équipe et moi-même savions déjà à quoi nous attendre, je connaissais les besoins de la société et eux savaient à qui ils avaient à faire. Aujourd’hui je n’ai pas le temps de m’ennuyer, mes missions correspondent exactement à ce que j’attendais et j’apprends beaucoup. Ce qui n’aurait peut-être pas été possible sans ce rapprochement."


Pour Monsieur AMIAUD, « l'export est, sans aucun doute, une opportunité» pour son entreprise. Mais trouver une solution adaptée à moindre coût afin de limiter les risques, est une chose plus difficile. Alors, nous explique-t-il, quand ils ont cherché une solution, leur choix s’est porté sur l’alternance : « Nous avions la possibilité de nommer un tuteur au sein de notre département international, et nous avons depuis mis en place un suivi d’activité mensuel avec l’ensemble de l’équipe qui travaille à l’accroissement de notre part de chiffre d’affaires export. » Il ajoute que si la recherche conduite par l’entreprise auprès des écoles vendéennes s’est avérée très intéressante, elle n’a pas forcement répondu immédiatement à 100% du besoin de l’entreprise. Ce sont les réseaux professionnels qui lui ont finalement donné l’opportunité de rencontrer Thomas. D’où selon lui, l’intérêt de continuer à construire ensemble des liens et des ponts entre les écoles et les entrepreneurs.

Propos recueillis par Mathilde LEMAN. mathilde.leman@vendee.cci.fr   

 

lundi 27 février 2017

Exportations : des envoyés spéciaux à l’étranger



La Région expérimente, avec l’agence nationale Business France, un dispositif pour booster le commerce international des Pays de la Loire.

Trois envoyés spéciaux représenteront bientôt les intérêts économiques des Pays de la Loire dans trois grandes capitales : Hong Kong pour l’Asie, Chicago pour l’Amérique du Nord et Abidjan pour l’Afrique francophone. À eux, depuis ces postes avancés, d’aider les entreprises de la région à prospecter, voire décrocher des marchés à l’étranger.

Convention inédite

C’est le sens de la convention inédite signée vendredi entre Bruno Retailleau, président du conseil régional, et Muriel Pénicaud, directrice générale de Business France. Cette agence nationale publique est au service de l’internationalisation de l’économie française. Les futurs envoyés spéciaux sont des collaborateurs de Business France, dédiés aux intérêts ligériens. Ils sont hébergés au sein des ambassades ou des bureaux de l’agence à l’étranger. « L’objectif est de développer une véritable force de frappe à l’international », explique Bruno Retailleau. Ce dispositif expérimental et innovant, ciblé sur des zones géographiques stratégiques, « dépasse la logique de coopération de région à région, liée aux anciens bureaux de représentation des Pays de la Loire en Chine et en Inde ». Avec un budget de 350 000 €, « nous réalisons une économie de 30 % par rapport au dispositif précédent », ajoute Paul Jeanneteau vice-président délégué au développement économique et à l’international. Ce dernier représentera la Région au lancement officiel, le 11 avril, à Hong Kong.

Source : Ouest France, 25/02/2017

Sepro robotique installe un bureau en Suisse

L'entreprise, leader mondial de la construction de robots, installe un bureau commercial et un service après-vente à proximité de Zürich. C'est le troisième bureau que Sepro ouvre à l'étranger en un an, après le Canada et l'Autriche en janvier et mars 2016. Il s'agit de la 11e filiale de Sepro robotique.


Source : Ouest France

mercredi 22 février 2017

Entreprises :osez l'international! Embarquement International, le 4 avril 2017 à la CCI Vendée







Entreprises : Osez l'international!


Le 4 avril à la CCI Vendée - 16 Rue Olivier de Clisson à La Roche-Sur-Yon



EMBARQUEMENT INTERNATIONAL est une journée évènement entièrement dédiée à l'international, construite en partenariat avec 8 acteurs convaincus des enjeux de l'international pour les entreprises.
 
Au programme, à partir de 9h:
  • Des rendez-vous "expert international"
  • 8 ateliers destinés aux primo-exportateurs et aux exportateurs confirmés, basés sur des témoignages concrets et riches d’expériences
  • Une conférence plénière avec l’intervention d’Olivier CADIC, Sénateur des Français établis hors de France et entrepreneur installé en Grande Bretagne.
  • Le Business Lounge : un espace convivial d’échanges entre l’ensemble des participants.
  • Le Quizz International : un jeu concours en ligne, sur place. De nombreux lots à gagner. 
  • Un cocktail ponctué d’animations festives

Plus d'information et Inscription en ligne : www.vendee.embarquement-international.fr






La Région a été choisie par l'Europe pour piloter le projet Clipper



Le projet Clipper (Creating a Leadership for Maritime industries - New opportunities in Europe) vise à améliorer les politiques publiques de soutien aux industries maritimes en travaillant sur quatre leviers de la compétitivité des PME du secteur : la performance individuelle, le renforcement de la chaîne de valeur, l'internationalisation et le partage des risques (outils de financement et d'investissement). D'une durée de 5 ans, il fait l'objet d'un cofinancement FEDER à hauteur de 85 % du montant global estimé à 1,347 ME dont 267 608 euros seront attribués exclusivement à la Région des Pays de la Loire.

Source : Journal des Entreprises (Le) - Newsletter 21/02/17

Le mareyeur qui mise sur la criée des Sables


SABLES-D'OLONNE (LES)

Installée au centre de marée des Sables, Foro marée (groupe Océalliance) exporte la seiche en Espagne. L’entreprise investit près de 800 000 euros dans de nouvelles cases sur 1 000 m2, pour développer d’autres marchés. Foro marée, basé à La Rochelle et implanté sur plusieurs sites en Vendée et dans le Sud-Ouest, a réalisé en 2016 aux Sables-d’Olonne, 6 ME de CA pour 1 115 tonnes de poisson. Le site des Sables emploie 16 personnes, sur les 70 de l’entreprise Foro.

Source : Ouest France Edition La Roche-sur-Yon 16/02/17

Fleury Michon parie sur les filières de qualité pour se relancer


POUZAUGES

Dans un contexte de fort recul de son chiffre d'affaires, le numéro un des plats cuisinés, de la charcuterie et du surimi au rayon LS dévoile sa nouvelle feuille de route, avec pour objectif l'accélération du développement des filières de qualité. Le groupe va développer sa contractualisation avec les éleveurs, son offre de charcuterie biologique et végétale, et proposer une nouvelle offre de plats cuisinés ultrafrais sur le marché américain. Cette stratégie sera portée par une nouvelle organisation du groupe.

Source : LSA 09/02/17

Les sardines La Perle des Dieux labellisées "Entreprise du patrimoine vivant"


SAINT-GILLES-CROIX-DE-VIE

Pour Philippe Gendreau, dirigeant de la conserverie de poisson, "c'est la reconnaissance de notre savoir-faire". L'entreprise va ainsi récolter des crédits formation supplémentaires et bénéficier d'un appui complémentaire pour l'export (objectif : atteindre 20% du CA à l'export).

Source : Journal des Entreprises (Le) - Newsletter 09/02/17

OCF. Des brevets pour les vitrines réfrigérées


SIGOURNAIS 

Les vitrines réfrigérées d'OCF équipent déjà les hôtels de luxe. Pour garder la main, l'entreprise mise sur l'innovation et un service sur-mesure. OCF emploie 62 salariés pour un CA de 8 ME en 2016 et 300 KE de résultat net. 15 % du chiffre d'affaires est réalisé à l'export et ce chiffre est amené à croître notamment au grand export.


Source : Journal des Entreprises (Le) - Loire-Atlantique Vendée 02/2017